Nous contacter ?

aeropartage@free.fr

​Ou nous trouver ?

 

AEROPARTAGE / co CORSAIR

2 PLACE DE L'EQUERRE

94150 RUNGIS

Association loi du 1er juillet 1901
Numéro de siren : W943000541
Statuts de l'Association

Lettre aux parrains

Bonjour à tous.

Je voulais vous remercier pour votre soutien. Vous devez penser que nous avons mis longtemps à vous contacter suite à votre parrainage. C’est vrai, j’espère que vous ne nous en voudrez pas.

La rentrée scolaire remonte déjà à octobre. Avec l’aide des enseignants Célia a sélectionné 64 élèves en école primaire et 53 au collège.

Nous avons également soutenu quelques élèves en école et lycée technique.

Certain parrains souhaitent  que leur soutien soit personnalisé, c'est-à-dire qu’on leur indique de quel enfant ils ont pris la charge. C’est faisable,  cela demande un peu d’organisation pour éviter que plusieurs parrains soient liés à un même enfant ou l’inverse. Lauren se propose de faire correspondre les listes pour éviter ça.

 

Au niveau du budget, je me dois de vous informer que le maire a tenu à ce que les parents participent en partie aux frais de scolarité afin que les familles se sentent engagées.

Il nous restait également du stock de matériel scolaire qui a pu être utilisé, et le ministère de l’éducation a fourni une partie du matériel.

Les frais de scolarité d'un enfant ont donc été de 27600 AR en primaire et 37600 au collège.

L’argent que vous avez versé n’a donc pas été entièrement utilisé, nous aurions pu presque doubler le nombre d’enfant parrainés avec le budget "Parrainage".

Ceci semble difficile aujourd’hui car il faut encore déterminer les familles les plus nécessiteuses, puis faire la prise en charge et acheter le matériel.

 

Nous avons donc choisi une autre option :

Nous allons utiliser l’argent disponible pour fournir une aide en produits de base aux familles des enfants parrainés.

Celle-ci consistera en riz, savon, huile, et sucre. Le versement se fera en deux fois ce qui devrait avoir un impact positif sur la motivation des parents à laisser leurs enfants poursuivre leurs études.

J’espère que ce choix ne sera pas pour vous une mauvaise décision, si c’était le cas, n’hésitez pas à me le faire savoir en m’indiquant quelle autre option vous auriez choisi.

En vous remerciant encore une fois, je vous souhaite une excellente année.

Henri Jallerat