Nous contacter ?

aeropartage@free.fr

​Ou nous trouver ?

 

AEROPARTAGE / co CORSAIR

2 PLACE DE L'EQUERRE

94150 RUNGIS

Association loi du 1er juillet 1901
Numéro de siren : W943000541
Statuts de l'Association

22/06/2017 - Jour 4

 

Après une citerne de café, nous passons en ville pour récupérer quelques devis, sur le chemin de la maison de vie, où nous allons rencontrer Hamed.

Nous frappons à la porte de la maison de vie, mais personne ne répond. Nous entrons donc, et Hamed nous reçoit aimablement.

Il nous installe des chaises sur la terrasse, et nous exprime son point de vue.

 

Pour Hamed, les travaux ont coûté beaucoup trop cher pour le travail qui a été fourni.

Il souhaite qu’une école indépendante soit construite sur un autre terrain (qu’il peut aider à trouver, et à faire accréditer par l’inspection académique). Il est prêt à créer un partenariat avec cette école :

·         Installer des cuisines pour que les femmes viennent préparer des goûters pour les enfants

·         Faire des ateliers de jardinage et du reboisement avec les enfants

·         Proposer des cours de formation aux maîtresses pour qu’elles aient un niveau suffisant pour enseigner

·         etc...

 

Il a des projets de développement pour la Maison de Vie, qui aideraient vraiment la population.

Il nous fournit un dossier sur le projet initial, qu’il souhaiterait mettre en place.

Il s’est installé dans la maison de vie parce qu’il y a trouvé à 3 reprises des gros serpents (dont un mamba noir), et qu’il souhaite que cet espace reste sécurisé (surtout pour les enfants).

 

Il a planté des arbres permettant de désaliniser le sol afin que le puit ne contienne que de l’eau douce, et cela fonctionne parfaitement bien.

 

Il souhaite renouer le dialogue avec Aeropartage, qu’il soutient, et son président pour qui il a beaucoup de respect.

 

Notre avis : effectivement, l’endroit est très propre et bien entretenu. Les gens du village y viennent librement, beaucoup de manioc et d’arbres fruitiers (manguiers, cocotiers…) y poussent.

 

Nous quittons Hamed, qui est ravi d’avoir pu enfin extérioriser et donner son point de vue.

Il fait déjà nuit, et il nous raccompagne jusqu’à la route principale.

Après avoir pris une douche chez Lionel, nous passons voir Christine pour la rassurer.

Pour dîner, nous allons à l’embarcadère, où ils préparent des spécialités Ivoiriennes, comme l’Alloko et l’Athieke. Mais ils n’ont plus que du poisson grillé… La patronne vise son employée “ELLATOUBOUFFER !!!”

Donc, un petit repas au restaurant Mama Africa (que nous ne payons pas - pas de monnaie) (la monnaie à Ndangane, c’est comme les chaussettes dans le lave linge, ça disparaît tout le temps…)

Sur le chemin du retour chez Lionel, nous sommes “invités” par une cuisinière qui fait des confitures et des beignets. Elle nous fait goûter ses beignets et des bonbons au gingembre. Nous décidons de revenir le lendemain, en chercher pour le petit déjeuner.