Nous contacter ?

aeropartage@free.fr

​Ou nous trouver ?

 

AEROPARTAGE / co CORSAIR

2 PLACE DE L'EQUERRE

94150 RUNGIS

Association loi du 1er juillet 1901
Numéro de siren : W943000541
Statuts de l'Association

MagBag

 

Il y maintenant près de vingt ans, au sein de la compagnie aérienne CORSAIR  naissait l'association Aéropartage.

     

Depuis, grâce au soutien du personnel, des bénévoles et des dirigeants de la compagnie, cette association œuvre pour le développement et le soutien de populations défavorisées à Madagascar.

 

Une nouvelle étape peut aujourd'hui être franchie par la mise en place d'un partenariat entre la population et la compagnie aérienne.

 

En finançant la création d'un atelier de confection de sacs, Corsair permettra aux populations locales de vivre du produit de leur travail, et, en étant le premier client de cette production la compagnie permettra l'établissement d'un processus d'échanges équilibrés, chacun retirant un juste bénéfice de son partenariat.

 

Corsair ne sera plus simplement donateur, et les villageois ne seront plus seulement assistés, chacun sera partie prenante d'un échange et pourra exprimer ses attentes.

L'association Aéropartage, initiatrice du projet, se placera au centre de ce partenariat et veillera à l'équilibre de l'échange.

 

Le produit

 

Corsair a manifesté son besoin de véhiculer une image positive de la compagnie par des campagnes publicitaires.

L'atelier de Iarinarivo peut fournir un support adéquat.

     

Le produit proposé est une gamme de sacs pouvant soit être vendus à bord soit offerts à des passagers sélectionnés.

Le prix sera inférieur à cinq euros (les échantillons réalisés ont coûté 1,02€, hors main d’œuvre, en achetant les produits au détail).

 

Les sacs proposés peuvent être neutre (faciles à vendre), ou porter le logo de la compagnie .

On peut alors envisager une offre publicitaire destinée à une clientèle auprès de laquelle l'image de la compagnie aurait besoin d'être améliorée ou renforcée, passagers ayant subi un retard par exemple, ou population devant être fidélisée.

Le message porté sera ainsi rendu visible dans tous les lieux habituellement fréquentés par les clients.

 

Le modèle qui est proposé en annexe à été sélectionné pour pouvoir être utilisé comme sac de plage ou de promenade, ceci en tenant compte de la clientèle de la compagnie  (essentiellement des vacanciers).

 

Par ailleurs, le simple fait de proposer un produit issu d'une démarche humanitaire participera à créer ou entretenir une bonne image de la compagnie auprès d'une part importante de la clientèle.

 

Le marché

 

La compagnie exploitant actuellement des avions ayant tous une capacité supérieure à trois cent places, il parait raisonnable d'envisager une vente de trois sacs par jour et par avion.

 

Un objectif de vente de vingt sacs par jour est donc raisonnable dans le cas d'une vente directe au passager.

 

Dans le cas d'une offre publicitaire ou promotionnelle, la limite sera le budget que Corsair souhaitera allouer à cette (ces) opération (s).

 

De plus, les liens qui unissent Corsair à TUI et à Nouvelle Frontières permettent d'envisager des ouvertures vers d'autres marchés .

Par la suite lorsque le personnel de l'atelier aura acquis une expertise suffisante, la création d'autres produits pourra être envisage.

 

Ces entreprises ont un personnel nombreux susceptible d'acheter ou de recevoir en cadeau (fin d'année par exemple) des produits de cet atelier. Elles ont également une clientèle encore plus nombreuse susceptible de recevoir des cadeaux publicitaires.

 

On  peut voir ici, la grandeur du marché potentiel.

C'est pourquoi l'association avec Corsair met en place une dynamique particulièrement porteuse.

 

La production

 

Le produit est volontairement un article simple à réaliser.

 

Sa confection ne nécessite qu'un minimum de compétences de la part des ouvriers (ères) dont on n'oublie pas qu'ils sont issus de milieu défavorisés et qu'ils ne disposent pas d'un niveau de qualification élevé.

 

Il à été choisi pour faire le moins possible appel à la mécanisation. Deux machines à coudre seront néanmoins nécessaire pour avoir un bon rendu de la partie haute du sac, les essais n'ayant pas permis d'obtenir un rendu satisfaisant par une couture manuelle.  L'assemblage par contre sera réalisé à la main.

En choisissant des machines à coudre manuelles, le sac pourra être réalisé dans un environnement ne disposant pas d'électricité.

 

Pour le confectionner, une préférence est donnée aux matériaux de production locale. Plusieurs fournisseurs ont été visités et ont fait des propositions. Le choix des tissus est large et peut être facilement adapté à la demande.

 

Le logo, si demandé peut être brodé, imprimé ou peint. Des modèles test peuvent être réalisés. À chacun d'entre eux correspondra un prix différent.

 

La commune sera associée à la réalisation du projet. Sa participation sera demandée, ses moyens sont limités, mais elle a la possibilité de fournir le lieu de production et d'assurer la sécurisation de l'endroit.

 

 
Logistique

 

 

Fournitures

 

Madagascar est de longue date producteur de textile. L'approvisionnement en tissus ne pose pas de réel problème.

Il en va de même pour les intrants, fils, boutons, colorants.

On ajoutera le matériel d'emballage.

 

 

Outillage

 

Nous commencerons avec trois machines à coudre. Le reste du matériel sera composé de ciseaux, aiguilles, chaises, tables, paniers. Tout ceci se trouve très facilement sur place et à un prix très faible.

 

 

Transport.

 

Tant que la production restera réduite (phase de démarrage), les apports pourront être faits par les moyens à disposition d'Aéropartage.

 

 

Foncier

 

La commune d'Iarinarivo est intéressée au premier chef par la réussite de ce projet et dispose de locaux adaptés.

     

 

 

 

Moyens humains et sociaux
 

 

Encadrement

 

Les membre d'Aéropartage agissent bénévolement mais ne disposent ni du temps ni des compétences pour assurer l'encadrement du personnel sur place.

 

Une personne possédant les qualifications requises Mme Tiana Razafintsalama,  a été contactée et a démontré sa capacité d'investissement personnel en aidant à la réalisation de ce business plan.

 

 

 

Formation

 

Les personnes appelées à travailler dans cet atelier auront besoin d'une formation. Nous avons pris contact avec une personne qui dispose des compétences requise. Mr Tody. Le temps de formation est estimé à une semaine.

 

Mr Tody se propose d'effectuer également un suivi technique à intervalles réguliers de la production.

 

 

 

Ouvriers

La sélection sera effectuée par Aéropartage qui s’appuiera sur les avis de madame Razafintsalama et de monsieur Tody pour juger des capacités des candidats.

 

Nous proposons de former un nombre de personnes assez important afin de pouvoir fournir un complément de revenu à un grand nombre de personnes plutôt qu'un salaire confortable à un petit nombre.

 

Pour que la rétribution reste proportionnée au travail fourni, elle devra être calculée à la pièce.

 

Pour information, les salaires pratiqués à Madagascar pour ce genre d'emploi sont de l'ordre de 140 000 ariarys, ce qui correspond à environ 40 euros mensuels.

 

 

 

 

 

Les acteurs du projet
 

 

Corsair

 

Corsair fournit le transport  de dons et de personnes pour Aéropartage.

Autant qu'une œuvre humanitaire il s'agit là d'un investissement. Investissement dans l'image de marque de la compagnie et surtout dans l'esprit d'entreprise.

 

La visibilité est  un élément indispensable de cet investissement. L'entreprise doit donc renforcer cette visibilité.

     

La solution proposée est de rendre tangible les effets de son action.

 

Le fait de disposer et de mettre en avant des objets matériels créés grâce au soutien apporté par Corsair permet d'atteindre cet objectif.

 

 

 

Aéropartage

 

Aéropartage travaille au soutien des populations locales. Cette action doit être pérenne. Apporter un soutien matériel est indéniablement satisfaisant, mais, créer les conditions d'une autonomie réelle serait un progrès manifeste.

 

Obtenir des ressources sans passer par l'assistanat est l'élément indispensable à la mise en place de cette autonomie.

 

La solution proposée est la commercialisation d'une production locale.

 

La création d'un atelier et le fait de disposer d'un client fiable qui a lui même investi dans cette création permet de réaliser ce progrès.

     

 

 

La commune de Iarinarivo

 

La crise économique est profonde à Madagascar. Il est impossible d'énoncer tous les problèmes auxquels sont confrontés la population comme les élus.

 

La création de cet atelier apportera des emplois et sera un soulagement.

 

 

 

 

Proposition

 

 

A la création de l'atelier. Pour une commande de 1000 sacs

 

Un investissement < 3000 € pour démarrer le projet pourrait fournir un emploi pour 25 ouvriers/ères réalisant la commande en 20 jours ouvrés.

 

 

3 machines à coudre    

180 €

3 tables pour machines

20 €

Tissus

560 €

intrants (fil, boutons etc..)

460 €

25 chaises

130 €

25 paires de ciseaux

180 €

25 lots équipement de base (fil, aiguilles etc...)

50 €

Indemnité pour le formateur

100 €

Indemnité pour l'encadrement

100 €

Salaire des ouvriers/ères (à la pièce, 1€ par sac)

1 000 €

Conditionnement

50 €

Transport

50 €

Total hors taxe

2 880 €

 

 

 

Par la suite , l’atelier fonctionnant , pour une commande de 1000 sacs :

 

Tissus

560 €

Intrants (fil, boutons etc..)

460€

25 lots équipement de base (fil, aiguilles etc...)

50 €

Indemnité pour l'encadrement

100 €

Salaire des ouvriers/ères (à la pièce, 1€ par sac)

1 000 €

Conditionnement

50 €

Transport

50 €

Constitution d'un capital pour frais futurs (entretien)

100 €

Total hors taxe

2 370 €